2017-03: L’Aumonaise entre dans la modernité pour son 83ème banquet.

2017-03: L’Aumonaise entre dans la modernité pour son 83ème banquet.

L’Aumonaise entre dans la modernité pour son 83ème banquet.

Pour sa grande soirée annuelle, l’Aumonaise a fait preuve de modernité et de nouveauté tout en gardant les points d’ancrage traditionnels de l’amicalisme, samedi 18 mars 2017, à partir de 19h30.

La découverte d’une nouvelle salle, au cœur de Paris : « le Belmont » : lieu atypique, contemporain, à la décoration originale, chaleureux avec une spacieuse mezzanine et un cocktail dînatoire savoureux, tels furent les premiers jalons d’un changement, destiné à satisfaire à la fois, les jeunes venus en nombre et les plus anciens.

Après un apéritif en musique, festif et copieux, les convives, à des tables fleuries portant le nom des villages du canton d’Aumont-Aubrac : Le Cheylaret, Le Cher, Saint-Sauveur-de-Peyre, Javols… admirèrent des menus mettant à l’honneur, en superbes photos, les paysages de « Peyre en Aubrac » et la gracieuse pastourelle de la Ligue Auvergnate 2017, Clara BORREL, originaire du canton.

Le pdt de l’Aumonaise, Pierre-Jean BORREL accueillit avec enthousiasme ses amis et en particulier Clara BORREL,  « sa petite sœur » pour laquelle l’Aumonaise  a ressenti une grande fierté lors de la dernière Nuit Arverne lorsqu’elle fut élue séduisante pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central et de la Lozère. Elle fut très applaudie dans son amicale et reçut en souvenir, fleurs et cadeau. Pierre-Jean BORREL cita également Alain ASTRUC, pdt de la nouvelle communauté de communes des Hautes-terres de l’Aubrac, conseiller départemental du canton d’Aumont-Aubrac et maire de « Peyre en Aubrac » ; Le Père BOISSIER, aumônier de la Paroisse Lozérienne de Paris ; Raymond TREBUCHON, pdt d’honneur de la Ligue Auvergnate ; Jean-Pierre BONICEL, pdt de l’ALP ; Françoise DAVID, pdte  (Fournels) ; Françoise MUCEL, pdte ( Le Mont Lozère) ; Michèle GREGOIRE, pdte ( Le Val du Gévaudan), Patrick BRASSAC, pdt (Nasbinals) et Alain COUSTOU, pdt (Saint-Amans).

Pour célébrer la création de la nouvelle communauté de communes des Hautes Terres de l’Aubrac, la parole fut donnée à Alain ASTRUC, invité d’honneur qui exprima sa joie d’être présent à l’Aumonaise, se souvenant de son premier banquet en 1998, au temps des « Vamps »… Il expliqua que  « les choses évoluant, les 6 communes de la Terre de Peyre ont été regroupées en une entité : « Peyre en Aubrac » mais que les noms des villages sont  inchangés ; Aumont-Aubrac s’appelant toujours Aumont-Aubrac, par exemple. Depuis le 1er janvier 2017, la communauté de communes de l’Aubrac a fusionné avec la communauté des Hautes terres de l’Aubrac, la commune nouvelle de Peyre en Aubrac et la commune des Monts Verts pour devenir la communauté des Hautes Terres de l’Aubrac, avec 35 élus.  Pour le monde associatif, dit Alain ASTRUC, en conclusion, il est également souhaitable « de partager pour aller de l’avant ».

Le pdt de l’Aumonaise remercia  « ses drôles de dames » qui ont fait le chemin avec lui depuis 4 ans : Cécile ORLIAC, pdte d’honneur de l’Aumonaise ; Sophie BORREL, trésorière et Josyane DELMAS-BOUCHARD, secrétaire et souhaita ardemment une « remobilisation massive pour l’Aumonaise » tout en précisant qu’il s’agissait de son dernier banquet. « L’aventure fut belle, qu’elle le soit pour le futur », acheva-t-il sous les applaudissements.

Le groupe : « la Montagnarde », dirigé par Damien NAUDAN apporta une note folklorique, vive et colorée, très appréciée tant par la qualité des danses que des costumes et de la musique mais aussi de la présentation personnalisée et recherchée de la
présentatrice, jouant sur le A d’Aumonaise : « A comme amitié »…

Danses modernes avec le DJ et traditionnelles avec Claude QUINTARD, à l’accordéon et Maxime GASTAL, à la cabrette se succédèrent ensuite pour faire danser les Aumonais de Paris jusqu’à une tombola très généreuse, animée par Thierry BORREL.

C’est dans une ambiance réjouie, que s’acheva cette Soirée Aumonaise aux accents unis de nouveauté et de tradition.