2009-01 Le Banquet

2009-01 Le Banquet

Amicales de Saint-Amans et du Val du Gévaudan : Un banquet stimulant où l’amicalisme a triomphé.

Bien mérité il le fut ce banquet réunissant pour la 9ème année consécutive, les amicales de Saint-Amans et du Val du Gévaudan, dimanche 18 janvier 2009, à 12h30, dans les salons de l’hôtel Mercure Porte de la Plaine, la trame de cette rencontre festive et consistante fut, en effet, le Mérite… Amicaliste, celui de 3 récipiendaires justement mis à l’honneur et celui de l’amicale du Val du Gévaudan qui continue son chemin avec une nouvelle pdte enthousiaste, Michèle  GREGOIRE.

 « Sens de l’accueil au centre de toutes les actions », comme le dit Alain COUSTOU, c’est ce qui fut démontré lors de l’apéritif convivial rassemblant les nombreux convives des deux amicales.

Au son de l’accordéon de François BOISSONNADE, la cérémonie d’entrée fut très applaudie par une assistance déjà conquise et qui le fut plus encore grâce au talent de communication complice des 2 animateurs, Philippe CHAZALY et André ROUSSET. Après les vœux offerts à tous, ils firent tous deux un festival  interactif de jeux de mots, de contes lozériens et d’énigmes cocasses à résoudre qui furent très appréciés par l’auditoire. Ils rendirent aussi hommage à Jean PERRIER avec « Les Genêts d’Or », mélodie interprétée par François BOISONNADE et firent admirer les photos des menus dédiées à La Canourgue, lieu de résidence du pdt d’honneur du banquet.

Alain COUSTOU, pdt de l’amicale de Saint-Amans, après les vœux, insista sur les valeurs communes aux 2 amicales :

 «  traditions, accueil, entraide, solidarité » et remercia les personnalités pour leur chaleureuse présence : M. TREBUCHON (pdt d’honneur Saint-Amans, pdt de la Ligue Auvergnate) ;M. BONICEL (pdt de l’Association des Lozériens de Paris) ; M. Le Père BOISSIER (aumônier de la paroisse Lozérienne de Paris) ; Mme ORLIAC (pdte Aumonaise) ; M. VAYRON( pdt Nasbinalaise) ; Mme MUCEL (pdte Le Mont Lozère) ;  M. CELLIER (pdt Le Malzieu) ; M. DARDE (pdt ASLP) ; M. DAVID (représentant Fournels) ; Mme ROUSSET ( pdte d’honneur de Saint-Amans) ; M. MAZOT (pdt d’honneur du Val du Gévaudan) ;M. DECONQUAND (pdt Drugeac) et M. FEL (pdt « La Montagnarde »).

M. COUSTOU adressa ses compliments à la nouvelle pastourelle de la Lozère, Béatrice GRANIER  pour son sourire et son costume et lui remit fleurs et souvenir. Elle remercia  avec aisance, « espérant promouvoir la Lozère, du mieux qu’elle peut en 2009 ».jacqueline gemperle

Après ses remerciements aux donateurs et aux membres des 2 bureaux dont Mme GEMPERLE, pour leur aide, le pdt de Saint-Amans conclut son allocution sur sa joie d’accueillir comme pdt d’honneur, Laurent CAPLAT, désigné par la presse régionale comme personnalité marquante de la Lozère en 2008.

Pour son 1er discours de pdte du Val du Gévaudan, Michèle GREGOIRE traça avec habileté et éloqu18-01-09-alain coustou et laurent caplatence un portrait complet de Laurent CAPLAT. Né à Paris mais originaire de la Canourgue, Laurent CAPLAT, après de brillantes études d’ingénieur, revint à Auxillac en 2000 pour créer un site Internet. Il fonda BM Service activité de création de sites et de maintenance et BienManger.com proposant en ligne des produits du terroir. Il aida aussi dans sa réalisation, le site de l’association des dons d’organes et de tissus. Son entreprise sur le Net ne cessant de croître et prenant une tournure internationale, il s’installa en 2006 à La Canourgue où il emploie 20 personnes. Amateur de bridge, de livres, de plongée et de bateau, l’heureux récipiendaire du Genêt d’Or 2008, «  donne une image dynamique et entreprenante de la Lozère qui  garde son authenticité et le charme de ses grands espaces ».C’est ainsi que la pdte conclut son discours sous les applaudissements tout en offrant au pdt d’honneur le blason de la Lozère en émaux, œuvre d’Odette RIVIERE.st amans merite amic gilles-breschet

Germain DARDE, pdt de l’ASLP s’acquitta ensuite d’une tâche bien agréable en décernant au nom de la Ligue Auvergnate et de son pdt, le Mérite Amicaliste  à Gilles BRESCHET, originaire du Buisson, vice-pdt de l’ASLP, sociétaire de la « Montagnarde »et membre du bureau de « La Nasbinalaise » Ce  boute en train très sympathique remercia la Ligue Auvergnate et ses pdts présents pour cette distinction.

Jean-Pierre BONICEL, pdt de l’ALP, procéda, à son tour à la même cérémonie en distinguant, au nom de la Ligue Auvergnate et de son pdt, un autre fidèle amicaliste : Jean-Paul KERLAU, oeuvrant depuis longtemps au s18-01-09 remise merita amic jp kerlauein de la Paroisse Lozérienne, de l’amicale du Val du Gévaudan , en tant que vice-pdt et de l’ALP où il assure avec perspicacité les relations entre le conseil général de la Lozère et l’ALP. Par ailleurs, défenseur du patrimoine lozérien en restaurant le village de Mijloule sur les Causses, grand reporter photographe et soutien des Webs du Gévaudan, M. KERLAU fut très heureux et agréablement surpris de devenir chevalier du Mérite Amicaliste, « souhaitant que vivent longtemps ces rencontres et la Lozère qu’il aime faire partager ».

Raymond TREBUCHON, pdt de la Ligue Auvergnate 18-01-09-remise merite amic a roussetdonna 3 raisons de son contentement : l’accueil du 27ème lauréat du Prix du Genêt d’Or : Laurent CAPLAT, «  le rayonnement , la solidité et la pérennité » des amicales de Saint-Amans et du Val du Gévaudan et le plaisir de remettre à son tour le Mérite amicaliste à André ROUSSET, arbitre de l’ASLP, sociétaire de « La Montagnarde » et membre du bureau de Saint-Amans qui remercia avec émotion ses pdts présents.

Laurent CAPLAT raconta des anecdotes à propos de son site, fier de l’invitation au banquet, se ressentant  à la fois lozérien de Paris où il est né et amoureux de la Lozère où il prospère désormais, satisfait des 2600 produits de toutes les régions qu’il propose dans le monde entier, persuadé que la Lozère évolue et qu’il faut avoir foi en l’avenir, souhaitant enfin, « écrire de jolies pages de poésie et d’émotion pour 2009 »

Sous les acclamations, le groupe folklorique « La Montagnarde », présidé par Christian FEL fit son entrée et déploya un  spectacle très réussi, de la Bourrée guerrière volante des garçons à la  Montagnarde, s’achevant sur une « standing ovation » bien méritée.

De la tombola généreuse l’on passa au bal sous la  houlette de François BOISSONNADE et de son orchestre et c’est ainsi que prit fin en musique, ce banquet dense et fraternel, honorant les valeurs de l’amicalisme