L’Aumonaise | A.L.P.

L'Aumonaise

L'Amicale des originaires du Canton d'Aumont-Aubrac

L'actualité de l'Aumonaise

2106-03 Pour son 82ème banquet raffiné, l’Aumonaise est à l’heure de Pâques.

Nouvelle heure printanière, veille de Pâques, c’est un parfum de fête et de printemps fleuri qui s’est propagé tout au long de ce 82ème  banquet élégant, dans un lieu historique et authentique, avec une décoration originale et gourmande, sur le thème de Pâques,  accueillant Aumonais de Paris et amis à l’Ecole Militaire dans les confortables salons de la Rotonde Gabriel, au cœur de Paris, samedi 26 mars 2016, à 19h30.

Après le moment convivial de l’apéritif dans la rotonde, c’est grâce au talent de décoratrice de Sophie BORREL que les convives furent guidés par des œufs de Pâques de différentes couleurs déterminant les tables, elles-mêmes parées de menus où une photo de Lozère prise au petit matin montrait animaux et nature en parfaite harmonie, œuvre de Michel GUIRAL, photographe talentueux et maire de Saint-Sauveur de Peyre.

Tandis que les premiers mets d’un repas soigné étaient dégustés, le pdt de l’Aumonaise, Pierre-Jean BORREL salua d’emblée l’assemblée en s’excusant pour les contraintes d’accès liées à la sécurité en ces temps mouvementés. Il remercia chaleureusement de leur présence Alain ASTRUC maire d’Aumont-Aubrac et conseiller départemental  et Michel GUIRAL, maire de Saint-Sauveur de Peyre, tous deux venus de Lozère pour l’occasion. Il appela auprès de lui la gracieuse pastourelle Marie COULET, originaire du Monastère Cabrespine et du Nayrac, première demoiselle d’honneur de la pastourelle de la Ligue Auvergnate, qui rayonnait dans son costume. Elle fut remerciée de sa présence par fleurs et cadeau. Il cita les autres personnalités : Raymond TREBUCHON, pdt d’honneur de la Ligue Auvergnate et de l’ALP ; Cécile ORLIAC, pdte d’honneur de l’Aumonaise, remerciée vivement pour sa fidélité à l’amicale ; Françoise MUCEL, pdte de l’amicale du Mont Lozère et son époux ; Alain COUSTOU, pdt de l’amicale de Saint-Amans et son épouse ; Patrick BRASSAC, pdt de la Nasbinalaise et son épouse ; Alain CORDESSE représentant l’amicale de Fournels et son épouse ; Nicole MAZEL, représentant l’amicale du Val du Gévaudan et son époux et Patricia VERMURIE, pdte de l’amicale de Saint-Geniez-Campagnac et pdte d’honneur du groupe folklorique « Pastres et Pastretos ».

Après avoir rappelé l’importance des liens entre le passé et le présent pour le devenir de l’amicalisme, Pierre-Jean BORREL reconnut que  « l’Aumonaise s’essoufflait et que malgré des efforts considérables, la perte d’identité est inéluctable, associée à la connexion de plus en plus imposante au virtuel. Il faut, dit-il, redynamiser le système et pour que l’Aumonaise resplendisse à nouveau, une refonte s’avère nécessaire. Heureusement, la participation de nombreux jeunes et d’enfants atteste de l’avenir de l’amicalisme et c’est vers eux qu’il faut se tourner ». Il informa l’assemblée d’un événement important : la célébration des 130 ans de la Ligue Auvergnate, le 11 août 2016, dans la maison de la Terre de Peyre, à Aumont-Aubrac et convia tous ses amis à y assister. Il remercia enfin les membres du bureau pour leur soutien et en particulier Cécile ORLIAC.

Attention émouvante et délicate ensuite avec la remise de fleurs à Catherine DENOS, webmaster de l’amicale et Marie-Laure BORREL, sœur du pdt de l’amicale et Eva BESSETTE, nièce de Sophie BORREL qui, toutes trois, fêtaient leur anniversaire, sous les applaudissements.

Le groupe folklorique d’enfants « Pastres et Pastretos » fit son entrée en musique sous la direction d’Isabelle CAZALS et ce fut un moment réjouissant d’hymne aux traditions. Grands et plus petits charmèrent le public, de bourrées en chants, tous interprétés avec talent et foi dans le folklore. Ils furent très applaudis et dansèrent ensuite une gigue endiablée avec les convives. En les remerciant, Thierry BORREL raconta une belle histoire d’amour née au sein du groupe folklorique « Pastres et Pastretos » et enchaîna avec une attraction surprise euphorisante et spectaculaire : celle de Kristel et Alexandre. En deux parties, ils ravirent l’assistance de leurs sauts acrobatiques de rock frénétique, et de Hula Hoop interactif avec les convives. Après un enchaînement divertissant de danses traditionnelles et modernes grâce à l’orchestre de Régine RAYNALDI, vint le temps de la tombola très généreuse puis du bal qui se poursuivit dans une ambiance enjouée tard dans la nuit, point d’orgue d’un 82ème banquet de l’Aumonaise pimpant, à la fois familial et amical, organisé avec soin par le pdt de l’amicale et son entourage.

Josyane Delmas-Bouchard
photos Roger Delmas

L'histoire de l'Aumonaise

L’AUMONAISE : un « A », aux couleurs de l’Amicale, un « A » aux couleurs de l’Amitié, rassemble à Paris les originaires du canton d’Aumont-Aubrac dont les six communes : Aumont, Javols, La Chaze de Peyre, Le Fau de Peyre, Saint-Sauveur de Peyre, Sainte Colombe de Peyre, constituent la Terre de Peyre.

Fondée en 1923 par le président Louis ROBERT, l’Aumonaise ne naquit officiellement que le 27 janvier 1936 lorsque le président Jean PORTE, neveu du fondateur, déposa à la Préfecture de Police, les statuts de cette association amicaliste régie par la loi de 1901.

L’Aumonaise actuellement présidée par Monsieur Pierre-Jean Borrel, a toujours fait preuve d’innovation et d’originalité dans le passé, par exemple avec les bourses accordées aux jeunes étudiants, les séjours lozériens aux sports d’hiver, des voyages en France et en Europe, les challenges quille-pétanque inter-communaux, des rallyes automobiles appréciés de la jeune génération amicaliste et maintenant avec un bulletin de liaison régulier, d’abord intitulé : « Amicalement Vôtre » puis, actuellement « Les Nouvelles d’Amicalement Vôtre » et, bien sûr, des banquets à thème, moments forts de l’activité amicaliste, organisés avec le plus grand soin.

L’Aumonaise prépare actuellement à ses adhérents et amis 4 à 5 rencontres dans l’année concoctées par un bureau actif se réunissant environ 5 fois par an chez des compatriotes cafetiers :

  • L’assemblée générale annuelle, qui se déroule généralement au mois de novembre dans un restaurant ami, s’accompagne d’un loto-quine distrayant et festif.
  • En janvier, le bureau de l’amicale se rassemble pour célébrer l’Epiphanie, déguster la galette des rois et commencer ainsi l’année joyeusement une coupe de champagne à la main.
  • Le banquet, un samedi soir au printemps, se déroule dans les élégants salons Hoche. Convivial et peaufiné, il tend à renouer avec les fastes d’autrefois tout en ayant à cœur de préserver l’amitié, la fraternité et la reconnaissance envers les anciens, vertus qui rassemblent les Aumonais de Paris. Sous le signe du printemps, de la gastronomie ou de la gratitude, il s’achemine vers sa 76ème édition en 2009 alors que le 80ème anniversaire de la fondation de l’amicale a été célébré en 2003. Il ne faut pas oublier, pour cet événement annuel, les tombolas gratuites, la super tombola, les animations diverses, l’orchestre pour la danse et la traditionnelle note folklorique…
  • Au début du mois d’août, une rencontre d’été a lieu chez un restaurateur aumonais : il s’agit désormais de « la Soirée Aumonaise », à la fois familiale et soignée, avec repas, tombola et bal. Cette manifestation estivale permet aux aumonais de Paris de tisser des liens avec les lozériens du pays.
  • La messe du 15 août, à Aumont-Aubrac ou dans une autre église du canton, réunit chaque année, dans le recueillement, les Aumonais de Paris qui rendent ainsi hommage à leurs amis décédés durant l’an écoulé.

Pour contacter l’association :

www.laumonaise.com