L’Aumonaise | A.L.P.

L'Aumonaise

L'Amicale des originaires du Canton d'Aumont-Aubrac

L'actualité de l'Aumonaise

2017-03: L’Aumonaise entre dans la modernité pour son 83ème banquet.

L’Aumonaise entre dans la modernité pour son 83ème banquet.

Pour sa grande soirée annuelle, l’Aumonaise a fait preuve de modernité et de nouveauté tout en gardant les points d’ancrage traditionnels de l’amicalisme, samedi 18 mars 2017, à partir de 19h30.

La découverte d’une nouvelle salle, au cœur de Paris : « le Belmont » : lieu atypique, contemporain, à la décoration originale, chaleureux avec une spacieuse mezzanine et un cocktail dînatoire savoureux, tels furent les premiers jalons d’un changement, destiné à satisfaire à la fois, les jeunes venus en nombre et les plus anciens.

Après un apéritif en musique, festif et copieux, les convives, à des tables fleuries portant le nom des villages du canton d’Aumont-Aubrac : Le Cheylaret, Le Cher, Saint-Sauveur-de-Peyre, Javols… admirèrent des menus mettant à l’honneur, en superbes photos, les paysages de « Peyre en Aubrac » et la gracieuse pastourelle de la Ligue Auvergnate 2017, Clara BORREL, originaire du canton.

Le pdt de l’Aumonaise, Pierre-Jean BORREL accueillit avec enthousiasme ses amis et en particulier Clara BORREL,  « sa petite sœur » pour laquelle l’Aumonaise  a ressenti une grande fierté lors de la dernière Nuit Arverne lorsqu’elle fut élue séduisante pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central et de la Lozère. Elle fut très applaudie dans son amicale et reçut en souvenir, fleurs et cadeau. Pierre-Jean BORREL cita également Alain ASTRUC, pdt de la nouvelle communauté de communes des Hautes-terres de l’Aubrac, conseiller départemental du canton d’Aumont-Aubrac et maire de « Peyre en Aubrac » ; Le Père BOISSIER, aumônier de la Paroisse Lozérienne de Paris ; Raymond TREBUCHON, pdt d’honneur de la Ligue Auvergnate ; Jean-Pierre BONICEL, pdt de l’ALP ; Françoise DAVID, pdte  (Fournels) ; Françoise MUCEL, pdte ( Le Mont Lozère) ; Michèle GREGOIRE, pdte ( Le Val du Gévaudan), Patrick BRASSAC, pdt (Nasbinals) et Alain COUSTOU, pdt (Saint-Amans).

Pour célébrer la création de la nouvelle communauté de communes des Hautes Terres de l’Aubrac, la parole fut donnée à Alain ASTRUC, invité d’honneur qui exprima sa joie d’être présent à l’Aumonaise, se souvenant de son premier banquet en 1998, au temps des « Vamps »… Il expliqua que  « les choses évoluant, les 6 communes de la Terre de Peyre ont été regroupées en une entité : « Peyre en Aubrac » mais que les noms des villages sont  inchangés ; Aumont-Aubrac s’appelant toujours Aumont-Aubrac, par exemple. Depuis le 1er janvier 2017, la communauté de communes de l’Aubrac a fusionné avec la communauté des Hautes terres de l’Aubrac, la commune nouvelle de Peyre en Aubrac et la commune des Monts Verts pour devenir la communauté des Hautes Terres de l’Aubrac, avec 35 élus.  Pour le monde associatif, dit Alain ASTRUC, en conclusion, il est également souhaitable « de partager pour aller de l’avant ».

Le pdt de l’Aumonaise remercia  « ses drôles de dames » qui ont fait le chemin avec lui depuis 4 ans : Cécile ORLIAC, pdte d’honneur de l’Aumonaise ; Sophie BORREL, trésorière et Josyane DELMAS-BOUCHARD, secrétaire et souhaita ardemment une « remobilisation massive pour l’Aumonaise » tout en précisant qu’il s’agissait de son dernier banquet. « L’aventure fut belle, qu’elle le soit pour le futur », acheva-t-il sous les applaudissements.

Le groupe : « la Montagnarde », dirigé par Damien NAUDAN apporta une note folklorique, vive et colorée, très appréciée tant par la qualité des danses que des costumes et de la musique mais aussi de la présentation personnalisée et recherchée de la
présentatrice, jouant sur le A d’Aumonaise : « A comme amitié »…

Danses modernes avec le DJ et traditionnelles avec Claude QUINTARD, à l’accordéon et Maxime GASTAL, à la cabrette se succédèrent ensuite pour faire danser les Aumonais de Paris jusqu’à une tombola très généreuse, animée par Thierry BORREL.

C’est dans une ambiance réjouie, que s’acheva cette Soirée Aumonaise aux accents unis de nouveauté et de tradition.

L'histoire de l'Aumonaise

L’AUMONAISE : un « A », aux couleurs de l’Amicale, un « A » aux couleurs de l’Amitié, rassemble à Paris les originaires du canton d’Aumont-Aubrac dont les six communes : Aumont, Javols, La Chaze de Peyre, Le Fau de Peyre, Saint-Sauveur de Peyre, Sainte Colombe de Peyre, constituent la Terre de Peyre.

Fondée en 1923 par le président Louis ROBERT, l’Aumonaise ne naquit officiellement que le 27 janvier 1936 lorsque le président Jean PORTE, neveu du fondateur, déposa à la Préfecture de Police, les statuts de cette association amicaliste régie par la loi de 1901.

L’Aumonaise actuellement présidée par Monsieur Pierre-Jean Borrel, a toujours fait preuve d’innovation et d’originalité dans le passé, par exemple avec les bourses accordées aux jeunes étudiants, les séjours lozériens aux sports d’hiver, des voyages en France et en Europe, les challenges quille-pétanque inter-communaux, des rallyes automobiles appréciés de la jeune génération amicaliste et maintenant avec un bulletin de liaison régulier, d’abord intitulé : « Amicalement Vôtre » puis, actuellement « Les Nouvelles d’Amicalement Vôtre » et, bien sûr, des banquets à thème, moments forts de l’activité amicaliste, organisés avec le plus grand soin.

L’Aumonaise prépare actuellement à ses adhérents et amis 4 à 5 rencontres dans l’année concoctées par un bureau actif se réunissant environ 5 fois par an chez des compatriotes cafetiers :

  • L’assemblée générale annuelle, qui se déroule généralement au mois de novembre dans un restaurant ami, s’accompagne d’un loto-quine distrayant et festif.
  • En janvier, le bureau de l’amicale se rassemble pour célébrer l’Epiphanie, déguster la galette des rois et commencer ainsi l’année joyeusement une coupe de champagne à la main.
  • Le banquet, un samedi soir au printemps, se déroule dans les élégants salons Hoche. Convivial et peaufiné, il tend à renouer avec les fastes d’autrefois tout en ayant à cœur de préserver l’amitié, la fraternité et la reconnaissance envers les anciens, vertus qui rassemblent les Aumonais de Paris. Sous le signe du printemps, de la gastronomie ou de la gratitude, il s’achemine vers sa 76ème édition en 2009 alors que le 80ème anniversaire de la fondation de l’amicale a été célébré en 2003. Il ne faut pas oublier, pour cet événement annuel, les tombolas gratuites, la super tombola, les animations diverses, l’orchestre pour la danse et la traditionnelle note folklorique…
  • Au début du mois d’août, une rencontre d’été a lieu chez un restaurateur aumonais : il s’agit désormais de « la Soirée Aumonaise », à la fois familiale et soignée, avec repas, tombola et bal. Cette manifestation estivale permet aux aumonais de Paris de tisser des liens avec les lozériens du pays.
  • La messe du 15 août, à Aumont-Aubrac ou dans une autre église du canton, réunit chaque année, dans le recueillement, les Aumonais de Paris qui rendent ainsi hommage à leurs amis décédés durant l’an écoulé.

Pour contacter l’association :

www.laumonaise.com